Pour la baisse du coût de l'internet à Madagascar


#1

On ne peut plus se passer d’internet ou que l’on se trouve dans le monde. Il permet de garder le contact avec les amis et la famille, de suivre l’actualité et d’en être informé, de faire des recherches, de trouver de l’emploi, … Malheureusement, à Madagascar le coût n’est pas encore accessible au grand public et c’est dommage. Si le coup d’internet diminue ce serait un atout pour Madagascar surtout au niveau économique puisque le numérique pourra être le principal axe pour sortir l’Afrique de la pauvreté.
Pour prendre un exemple, je suis développeur mais comme beaucoup d’autres développeurs je n’ai pas internet à la maison alors qu’on pourrait dire que c’est le principal outil qu’on devrait avoir après l’ordinateur.


#2

Et oui c’est triste à dire mais c’est la vérité.

A Madagascar on n’a que trois opérateurs si je ne me trompe pas.

Moi pareil je compte faire un taf qui nécessite d’avoir la connexion chez moi, j’ai demandé des infos de chez Telma et chez Orange.

A comparer les prix, je compte opter pour Orange de loin plus abordable, après faut voir ce que ça va donner en qualité.

Chez Telma c’est tout simplement de la folie leurs prix entre caution à payer, frais d’installation( à payer si la fibre n’est pas encore installée dans le quartier où on est), autres frais me semble mais je ne m’en rappele plus enfin arrive le prix de l’abonnement.

Ça c’est une chose mais supposant que l’Etat se décide de tout mettre en oeuvre pour l’accès à internet soit plus abordable.

Ce ne sera pas pour tous au final comme beaucoup ne maîtrisent pas le français, ne savent par lire, combien maîtrise les bases nécessaires pour utiliser un PC, surfer sur le net…

Il y a les espaces de coworking comme Habaka qui proposent un espace où tu peux bosser, avec accès à la connexion sur place, c’est dans les 100 000ar/mois chez eux si ça peut t’aider.

Pour ce que je vais faire il y a un problème de transport car pour ce que je compte faire il va arrivé que je taf tard le soir.

Ne lâches rien, courage :slight_smile:


#3

Je suis en effet à 100% d’accord avec toi @Seven, le coût de l’internet à Madagascar est tout simplement exagéré.
Une connexion internet à Madagascar vaut le salaire moyen d’un employé qualifié de bureau !!! Sans compter que les prix des abonnements Internet augmentent année après année, alors que dans les autres pays il diminue… C’est une situation imaginaire…

Le développement du numérique à Madagascar ne se fera que si Internet est largement démocratisé. Sinon, ça restera des discussion de “startupers”.

Si Internet est popularisé à Madagascar, voici tout ce qui sera amélioré:

  • la connaissance et l’éducation
  • l’accès à l’information
  • les métiers du numériques
  • l’économie numérique
  • le rayonnement de Madagascar dans le monde

Tout cela aura un impact sur la richesse du pays.

J’ai une idée pour démocratiser et baisser significativement le prix de l’Internet à Madagascar, je vais en parler à certains amis investisseurs. On verra bien.


#4

@SisiBlanca… serieux, orange, c’est mieux? Prochainement, je vais comparer un peu le FAI histoire de voir si je ne devrai pas en changer. Jusque là, je suis une inconditionnelle de telma, mais c’est vrai que voir ce que les autres proposent ne coûtent rien non plus.
Pour en revenir au sujet principal, je pense que ce prix est lié à l’ignorance du peuple. Plus il y a de la demande aussi, moins ça coûtera (normalement), La loi de la concurrence ainsi que la baisse des coûts de productions à l’unité permet de faire baisser le prix… etc… Mais soyons serieux tout de même. Oui, internet coute cher à Mada, mais la demande aussi n’est pas énorme. Donc, il ne faut pas trop s’étonner. Un litre d’eau dans le désert coûtera certainement plus cher qu’un litre d’eau de la fontaine publique. C’est logique.


#5

@Dinah j’ai dis si on devait comparer les prix entre Telma et Orange, le plus abordable c’est chez Orange.
Je dis ça par rapport aux offres qu’ils m’ont fait en rapport à l’activité pro que je compte faire.

Au niveau qualité c’est encore à voir chez Orange. (Comme je ne suis pas encore abonnée je ne peux m’avancer sur ce point).


#6

Je pense que si les FAI propose des offres genre pour 10 personnes (des voisins ou des membres d’une communauté) qui s’abonne en même temps 100.000Ar/mois pour un FUP 100Go avec 1Mbps :slight_smile:


#7

Les FAI ne feront jamais ça :slight_smile:


#8

Ben déjà parce que ça ne marchera pas ce genre d’abonnement, vous voyez les problèmes d’organisation que ça pose?


#9

Comme @Stileex disait en haut il ne le feront pas mais coté organisation je ne vois pas de souci puisque pour s’abonner il faut toujours des paperasses comme le certificat de résidence qui prouvera que vous habiter le même quartier (ou la même rue)


#10

Parce qu’il y a pas mal de soucis avec ce genre d’abonnement en fait.

  • Un contrat est nominatif, avec une personne, une asso, entreprise, etc. Donc là, 10 personnes doivent désigner qui est responsable de cette liaison côté client. Si il y a un défaut de paiement, une mauvaise utilisation du matériel, qui paie?
  • Sur les 10 personnes, si une ou deux personnes ne paient pas à la personne responsable, que se passe-t-il? Le FAI coupe pour tout le monde et les autres trinquent alors qu’ils ont payé, ils ne vont pas être content.
  • 100 Go, si quelqu’un (et généralement c’est plutôt plusieurs) gèrent mal sa consommation, mise à jour windows, virus, spams et consomme 90% des 100 Go à lui tout seul, les autres ne vont pas être content et vont réclamer leur part. Le support du FAI renvoie vers qui?
  • Les pics de conso sont le soir pour du produit grand public, donc 10 personnes le soir sur une liaison 1 Mbit/s, ça ne marche pas.
  • Techniquement, 10 personnes d’une résidence ou d’une rue, du wifi? 10 mètres par beau temps. Quelle techno? Adsl? Qui aurait le point fixe d’arrivé? Et si il trouve que c’est lent et décide de déconnecter les 9 autres voisins le temps de regarder sa vidéo youtube? Les voisins ne vont pas aimer.
    P’tet que commercialement un abonnement par personne avec X0 000 ar pour 10 ou 20 Go par mois pourrait marcher, mais pas des abonnements communautaires, c’est complexe. :slight_smile:
    Ou pour le côté asso/communauté, quelqu’un prends une connexion entreprise et mets en place l’infra et la gestion de la bande passante pour le renvendre dans son quartier et là, il se retrouve avec des problèmes de gestion de mini FAI.

En tout cas, le monsieur trouve que c’est raisonnable ici: https://twitter.com/jlvuillemin/status/986928506855714816


#11

Mdr le gars il te dit Internet à Madagascar c’est pas cher, que tu peux trouver des abonnements à 10 000 Ar!!! :smiley:


#12

@Grays tu ne comprends pas. Le tarif baisse si plusieurs personnes s’abonnent en même temps et non partager une connexion pour 10 personnes.


#13

Il veut surement parler d’un forfait data mobile :thinking: Enfin, espérons parce que sinon, c’est de la mauvaise foi :’)


#14

Hum, alors je ne comprends pas. Donc pas une connexion à partager sur 10 personnes, ok, donc chacun a sa propre connexion? 10 personnes qui vont chacune payer 100 000 ar, pour 100 Go par mois, bande passante à 1 Mbit/s? Chaque personne ayant son propre modem? Mais que si ils viennent à 10 voisins, ya une réduction sur l’abonnement?


#15

C’est ça oui, l’objectif est coup abordable pour les clients et nombre de client pour le FAI. Les chiffres (tarif, vitesse, FUP) sont à juste titre mais si c’est faisable je pense qu’il y a beaucoup d’ intéressés


#16

Je pense, mais là je parle sans savoir (pas taper), que le premier objectif des FAI pour le moment est de traire le plus possible leurs clients en attendant le moment où ils vont vraiment se réveiller. Un exemple : un débit garanti à 1 Mbit est facturé dans les 1 000 euros par mois. C’est tout bonnement hallucinant.


#17

J’ai regardé le tweet que @Stileex a mentionné en haut et par simple déduction je pense que la solution serait qu’il n’y aurait plus de monopole concernant la télécommunication (téléphonie, internet, …) à Madagascar mais là c’est l’état qui devrait prendre les mesures nécessaires et de notre côté ce serait bien qu’on ait une vraie association de consommateurs pour nous défendre.


#18

Ha dans ce cas, 100 Go n’est pas nécessaire, si le besoin est d’avoir un abonnement à faible coût abordable pour un maximum de personnes. Le côté communautaire/quartier ne va pas vraiment marcher, les voisins ne vont pas par 10 ou même 5 pour s’abonner à quelque chose. Et si la réduction vient du fait d’avoir un certain nombre de personnes du même endroit, ça implique aussi une hausse si ce nombre diminue par exemple, complexe.

Rendre les abonnements plus abordables, ok, mais grouper les clients par quartier/rue/immeuble, moins d’intérêt. Même pour un immeuble fibré, le coût de l’abonnement reste le même pour chaque abonnement en plus de l’immeuble.

Pour le mot garanti, je crois que tu ignores ce que ça implique derrière pour une entreprise. Ça a un coût bien conséquent.


#19

Je pense que le grands opérateurs tels que Telma, Orange…doivent prendre conscience sur la nécessité et l’importance de l’internet à Madagascar!Ils doivent songer offrir une bonne qualité de service des Offres proportionnels aux demandes des clients, une connexion accessible à tous, d’où l’importance d’un coût satisfaisant !!c’est peut être improbable mais réalisable


#20

Je suis d’accord avec @Seven il nous faut une vraie association de consommateur…