Les start-up à Madagascar, ça marche?


#1

Connaissez-vous des sociétés qui ont démarré en tant que start-up à Madagascar? Je voudrai surtout avoir des nouvelles de ceux qui ont participé à des concours hautement médiatisés. J’ai lu quelque part que Madagascar ne sera pas un pays de start-up parce que la mentalité malagasy ne colle pas avec cette forme d’entreprise. Qu’en pensez-vous?


#2

Moi perso, je n’en connais pas parmi les plus avancées en ce moment.
Mais toutefois, le weekend dernier, il s’est tenu un séminaire de 54 heures pendant lesquelles les participantes (que des jeunes femmes) formées en groupes devaient travailler sur un nouveau projet. Le programme avait pour but de promouvoir la création de start-ups à Madagascar, mais également de faire savoir au monde que les femmes ont leurs places dans le monde du business.
Mais ce qui était encore plus top, c’est que la plupart d’entre elles ont pu bénéficier de financements pour lancer leurs projets et je pense que c’est le début d’une nouvelle ère à Madagascar.
Nous allons d’ici peu en entendre parler j’en suis sûre!

En ce qui concerne cet article, je ne sais pas qui l’a écrit mais en tout cas, espérons qu’il se trompe. Les potentiels de Madagascar sont tellement immenses que nous, les jeunes, devrons participer activement à son développement, en y apportant un peu d’air frais et pourquoi pas une grande touche féminine ?
La mentalité ça se travaille ! Et puisque tout le monde est conscient de sa défaillance, à chacun de prendre sa responsabilité et non de rejeter les fautes aux aînés qui ont déjà assez fait…


#3

Voilà une position que je soutiens également. Il est tout à fait possible de travailler la mentalité. J’aurai aimé assister à ce séminaire. La prochaine fois surement. Dis le moi si l’occasion se présente. Je suppose que tu y étais.


#4

Malheureusement, je ne l’ai su qu’un peu tard, mais je connais une des participantes et c’est comme ça que j’ai pu suivre le déroulement des choses là-bas.
Oui la prochaine fois, je ne manquerai pas de partager les infos, maintenant que j’y suis connectée! :slight_smile:
Pour ma part, je suis en train de monter mon propre projet et compte me lancer très bientôt dans ce grand océan du business! C’est la raison pour laquelle, je m’informe autant que je peux sur le monde de l’entrepreneuriat. Bien contente d’être tombée sur ce réseau de partage :slight_smile:


#5

C’est un plaisir partagé.

Formidable, n’oublie pas de nous donner des nouvelles de ton projet ! Maintenant que tu l’as dit, nous voulons en savoir plus :slight_smile:

Déjà, je te souhaite les meilleurs vents du monde pour le lancement.


#6

Bonjour @AnjaOliniaina,

Bienvenue parmi nous :slight_smile:

De notre côté, on va déjà tenter de lancer Book’iGass ! La première Start-up supporté par Stileex Numafri


#7

D’ailleurs il faut qu’on commence à trouver les auteurs :wink:


#8

Merciii @Stileex. Heureuse de faire partie de l’équipe :slight_smile:


#9

Bonjour,

Je viens tout juste de m’inscrire et votre post m’as tout de suite interpellé. Je me nomme Andrianina Ratsimbazafy et je suis passionnés de tout ce qui touche le monde de l’entreprenariat. J’ai récemment participé avec mon frère au lancement d’une Start-up connue sous le nom de “Liberty Shoes” que l’on a crée nous-même.

Il y a 2 ans, nous avons participé au Challenge Startupper de l’année organisée par TOTAL Madagascar et que l’on a remporté la même année.

Concernant ta question, je dirais que Madagascar est en train devenir un pays de start-up. Même s’il est vrai qu’au tout début le fait d’en créer “UN” paraissait difficile, je pense qu’aujourd’hui tout est possible. Il suffit juste d’ “une bonne idée de projet”, “de commencer petit à petit” (de ne pas hésiter à demander de l’aide si besoin) et “d’une bonne dose de motivation et de patience”.

Actuellement, nous sommes en train de lancer 2 nouveaux projets, l’un dans le domaine de la publicité et l’autre dans celui de la communication audio-visuel. Et pourquoi trouver de nouvelles collaborateurs ou pourquoi pas participer à de nouveaux projets.

D’ailleurs, je suis ici pour apporter un petit plus en m’inscrivant sur cette plateforme car je trouve le concept très intéressant et bénéfique pour beaucoup. Je vous remercie déjà de m’avoir accepté comme membre. :slight_smile:

A toute,


#10

Bonjour Andrianina!

Sois le bienvenue parmi nous :slight_smile:


#11

Bonjour,

Ayant beaucoup travaillé en relation avec des entrepreneurs dans un passé assez récent, mon avis personnel est que Madagascar est un pays de start-up dans le sens large du terme, et le restera, bien que le concept d’innovation n’étant pas assez développé, et que bon nombre de startuppers du pays optent pour l’adaptation des modèles de l’extérieur (en soi ce n’est pas un problème, avec les moyens du bord, on ne va pas toujours réinventer l’eau chaude). Toutefois, j’ai remarqué que si la phase de lancement est assez bien menée, c’est surtout dans la phase de croissance qu’une grande partie s’arrête, généralement à cause d’une mauvaise anticipation : soit on voit trop petit, et on se limite, et on se fait dépasser par des concurrents, soit on voit trop grand, et on s’endette pour investir, et le retour sur investissement s’avère plus long que prévu et l’affaire passe en liquidation pour éponger les dettes. De ce fait, rares sont ceux qui arrivent à la phase de maturité et deviennent de grandes entités.

Une partie non négligeable opère sur des niches et développent petit à petit leur affaire en attendant de trouver L’opportunité qui va permettre d’entrer dans une plus grande dimension.


#12

Je suis nouveau ici et je trouve les sujets discutés intéressants.
Le mot start-up revient beaucoup ces derniers moments.
Mais comment distinguer un startup d’une autre entreprise qui démarre?


#13

Bonjour Narouvan et bienvenue !

Différencier une start-up d’une entreprise qui démarre est assez simple. Pour commencer, une start-up, c’est une jeune entreprise à la recherche d’un business model. Son existence est partie d’une idée (souvent innovante) et rien, du moins dans ses premières années de vie, ne vient dire qu’elle sera rentable. Une entreprise qui démarre, elle, sait dans quel marché elle embarque, comment elle va se faire une marge et même quand elle atteindra la rentabilité.

Une start-up, ça tâtonne également beaucoup, ça évolue, ça change de direction, ça teste et ça avance au fil de l’eau. Elle a donc une forte agilité et sait s’adapter. Par contre, cela signifie que son besoin en recherche et développement crève le plafond, d’où (généralement, mais pas toujours) le besoin en liquidité -> investisseurs et autres business angels. Dans une entreprise, c’est plutôt pépère et l’évolution est linéaire (je décris là un extrême, évidemment).

Autre différence, une start-up a généralement un core members fait de passionnés. Ils ne savent pas comment gagner de l’argent, il arrive même qu’ils ne sachent pas encore quels sont leur vrai produit et leur cible. C’est du pur “j’ai une idée, on se lance ?” et que sera sera :slight_smile:

Enfin, une start-up est une défricheuse. Comme l’idée qui l’a fait naître est innovante, son marché est totalement en friche. Il faut donc encore le découvrir, en prendre la pleine mesure et se donner les moyens de se l’accaparer (encore une fois, investisseurs et business angels). Cela signifie aussi que si l’idée est bonne, une start-up, c’est une boîte qui fait de la croissance toutes les semaines (si ce n’est tous les jours). Du coup, plus il y aura de clients, plus les marges augmenteront puisque le coût d’acquisition des derniers clients sera plus faible que celui des premiers (plus de défrichage à faire).

Enfin, une fois le business model connu, le marché appréhendé et le ou les produits clairement identifiés, la start-up mue en une entreprise standard pour grandir.

Voilà, en espérant avoir été clair dans mes propos :slight_smile:


#14

Bonjour et merci @Andriatiana pour l’explication.
C’est clair et je voie maintenant la différence.
Merci aussi pour l’accueil :slight_smile:


#15

Je vous en prie, tout le plaisir est pour moi.