La traque aux emplois fictifs se poursuit dans l'administration malgache


#1

Un peu moins de 10.000 fonctionnaires ont vu leurs salaires suspendus à la fin de l’année. Cette mesure a entraîné de vives réactions. A ce jour, près de 8000 fonctionnaires ont pu justifier de la réalité de leur emploi. Les autres ne l’ont toujours pas fait. Selon l’administration il s’agirait de fonctionnaires fantômes. Les chiffres varient sur leur nombre. Certains les évaluent à plus de 2000, d’autres à plus de 1000. Pour autant avec cette opération de transparence sur les emplois dans la fonction publique devrait permettre à l’état de réaliser des économies substantielles.
De nouvelles investigations vont concerner cette fois les retraités.
Paierie générale

.